Bourdonnement dans l’oreille après un concert : que faire ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Vous avez des bourdonnements dans les oreilles depuis votre dernier concert ? Cela va sans dire que ce n’est pas forcément normal.

Néanmoins, si vous avez exposé vos oreilles trop longtemps à une musique forte, cela peut vraiment devenir embêtant. Mais pas de panique, nous allons vous dire ce que vous devez faire. Prêt ?

Bourdonnement dans l’oreille après un concert : que faire ?

Qu’est-ce qu’un traumatisme sonore ?

Avant toute chose, il semble primordial de définir ce qu’est un traumatisme sonore. En effet, si vous ne savez pas vraiment de quoi il en retourne, c’est le moment d’en apprendre plus.

De manière simple, un traumatisme sonore est tout simplement une atteinte à l’oreille interne à cause d’un bruit qui a été trop fort pour votre oreille. Notons également que cela détruit certaines cellules qui se trouvent dans l’oreille.

En d’autres termes, ces derniers vont finir par s’endommager et donc vibrer, ce qui n’est pas forcément l’idéal.

Comme vous devez certainement vous en douter, plus le bruit est fort, plus ces petites cellules vont être endommagées, ce qui semble parfaitement possible.

Mais il est important de savoir que ce genre de problèmes peut amener une personne à devenir sourde. Lorsque vous allez à un concert, par exemple, il est important de savoir que des gestes de prévention existent.

En effet, vous pouvez parfaitement mettre des bouchons d’oreilles, par exemple.

Quels sont les symptômes ?

Il faut savoir qu’il existe deux types de traumatisme sonore et qu’il est important de différencier les deux :

  • Un traumatisme sonore aiguë : qui est survenu à cause d’un bruit. Par exemple, vous pouvez faire de l’acouphène après avoir entendu une explosion de manière proche, par exemple.
  • Un traumatisme chronique : si vous avez, par exemple, écouter de la musique forte pendant une durée prolongée.

Quoi qu’il en soit, il faut agir vite. Pourquoi ? Tout simplement parce que cela vous permet d’être sûr que ce ne soit pas irréversible. Notons également que lorsque vous contacterez votre médecin, il faudra vraiment être honnête avec ce dernier.

Bourdonnement après un concert : que faire ?

Si vous avez vécu un traumatisme sonore, il est parfaitement possible d’agir. Vous pouvez parfaitement prendre rendez-vous en urgence avec un ORL.

Il faut savoir que les cellules présentent dans l’oreille peuvent mourir 3 à 4 jours après le traumatisme, il faut donc savoir réagir vite.

Y-a-t-il des complications à la suite d’un traumatisme sonore ?

Comme vous devez certainement vous en douter, les oreilles sont très fragiles. Si vous n’allez pas rapidement chez un ORL, vous pourriez avoir des complications, par exemple :

L’un comme l’autre ont plutôt difficile à traiter. Mais surtout, vous risqueriez d’être handicapé à vis.

En conclusion, il ne faut jamais prendre un traumatisme sonore à la légère. Aller voir rapidement un ORL, si cela persiste.

Néanmoins, il faut savoir que les oreilles sont fragiles et qu’il est parfaitement possible de les protéger lors d’un concert ou d’un festival.


Lisez aussi:

Acouphène pulsatile qui donne le vertige : que faire ?

Bourdonnement dans l’oreille le soir : comment s’endormir ?